Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 13:00

Caryl Ferey a longtemps baroudé sur les routes du globe. Il a travaillé pour le guide du routard puis a publié des romans.

Avec lui, on plonge dans la violence et les pires travers de l'âme humaine. Que ce soit en Nouvelle Zélande dans 'Haka' et 'Utu' ou en Afrique du Sud dans l'atrocement sublime 'Zulu', nous sommes loin des clichés. Son écriture se nourrit d'une immersion dans le pays sur lequel il écrit et sa documentation est fouillée. Il faut s'accrocher pour résister au fil des pages à toutes les scènes de tortures et de violences. Mais rien n'est jamais gratuit et quand, sur cette violence, on interroge l'auteur - d'un naturel qui paraît plutôt souriant et sympathique-,  il répond que malheureusement il ne fait que s'inspirer de la réalité du monde et de l'homme.

Son prochain roman ne devrait plus tarder...

 

Un auteur à lire, et très certainement à rencontrer !

CarylFerey.jpglink   (site officiel)

link   (discours 'officiel')

Partager cet article
Repost0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 22:30

Le voyage d'hiver est déjà loin, il est temps de penser aux vacances d'été !

 

L'île grecque d'Anafi dans les cyclades nous a été recommandée (merci Michèle pour toutes les infos !)

Nous avions adoré l'île de Santorin mais un peu moins ses hordes de touristes. Anafi, plus calme, semble parfaite...

 

Malgré la crise qui sévit en Grèce, rêvons un peu devant ces magnifiques paysages :

 

anafi-5.jpg

anafi.jpg

           anafi 7

anafi 3

Partager cet article
Repost0
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 11:55

Pas de chance pour les dauphins mais beaucoup de chance pour le volcan.

 

La météo était avec nous. Nous avons eu pu atteindre le sommet par temps dégagé et de profiter de la vue, ce qui est rarissime, qui plus est sans marcher dès l'aube.

2h environ pour grimper et autant pour descendre finalement (il faut faire attention de ne pas glisser et le but est déjà atteint)

 

IMGP8057.JPG

 

Là-haut, c'était étonnant de découvrir le gouffre, puis le cratère, tous deux crachant une vapeur à l'odeur subtile d'oeuf pourri.

 

IMGP8042.JPG

 

Le paysage n'est pas si lunaire que cela. La végétation est présente à 1400 mètres aussi et n'est pas embarrassée par les effluves.

 

La Soufrière est un volcan en activité, surveillé bien évidemment, par des disciples d'Haroun Tazieff.

 

La dernière éruption date seulement de 2004 et la terre conserve les traces des coulées de lave.

 

 IMGP8068.JPG

 

On trouve donc une végétation abondante sur ses flancs mais aussi une faune bien installée, protégée. Ainsi deux espèces endémiques de grenouilles.

 

En chemin, on peut se glisser dans la faille. Impression d'un lieu vierge, innaccessible.

 

IMGP8065.JPG

 

Au retour, on peut se prélasser dans les bains jaunes. Là encore eau chaude et amibes. Les amibes ne sont pas nos amies, mais la tentation est trop forte. Cette fois-ci notre petit randonneur a compris la leçon. On peut se détendre.

 

IMGP8073.JPG

 

Une belle journée, de belles sensations.

Partager cet article
Repost0
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 12:50

Chute du Carbet et bassin paradis

 

Nous décidons de démarrer notre journée par le bassin paradis, moins connu que la chute et pourtant tout aussi interessant  (voir plus, il n'y a pas grand monde!) et dont le point de départ est situé juste avant le parking des chutes (petit panneau discret mais en ouvrant bien les yeux on le trouve). Là c'est l'aventure, il a plu toute la nuit, le chemin est en pente et pas mal innnondé (vive les crocs aux pieds). La forêt est toujours aussi belle et dense. Le bassin est très beau, même si l'eau n'a pas la couleur turquoise de celle du saut d'acomat. Mais le temps est à la grisaille, ce qui donne une atmosphère particulière au lieu. On sent toute l'humidité et la forêt paraît plus sauvage, sans toutefois être hostile. Et puis vient la pluie. C'est donc en chantant, trempés mais joyeux que nous regagnons notre voiture en attendant que ça se calme pour nous diriger vers la 2ème chute du carbet (la première nécessite 4h de marche ar). Point positif : pas grand monde sur le chemin de la chute avec les intempéries. Mais nous passons cette fois ci entre les gouttes et profitons de cette balade agréable, beaucoup plus domestiquée (chemin dallé, escaliers en bois et droit d'entrée...)

                                     IMGP8191IMGP8167.JPG

 

 

 

Bains Dolé

     

C'est à quelques minutes de notre gîte et c'est parfait en fin de journée quand le mercure baisse un peu. L'eau y est chaude, le bassin agréable, bien que situé en bord de route. Une fois installés on entend plus que le bruit de l'eau qui coule. Un panneau de mise en garde contre les amibes dangereuses en eau chaude, refroidit un peu, mais après les bains chauds de bali, on essaie de se persuader qu'on ne craint plus rien. Interdiction formelle cependant de mettre la tête sous l'eau, ce qui n'est pas une mince affaire avec notre petit poisson. Il se débrouille quand même pour prendre de l'eau à pleine bouche...Zen...

 

IMGP7974.JPG

 

 

Les Saintes : Terre de bas

     

Nous les avons sous les yeux tous les jours, de notre terrasse et de la piscine.  Nous étions allés à terre de haut il y a trois ans. Nous décidons cette fois-ci de visiter terre de bas. Arrivés au petit port, nous tentons de louer un scooter mais il n'y en n'a plus. Les taxis ne nous tentent guère alors nous démarrons la visite à pied. Mais vue la chaleur, nous nous résignons à faire appel à un taxi. Nous attendons sous un carbet avec les doudous puis nous longeons le littoral pour nous rendre à l'anse à l'âne (?). Le lieu est complètement paumé, la plage pas exceptionnelle et si le taxi ne revient pas nous chercher à l'heure convenue ce seront nous les ânes. Je ne le sens pas vraiment alors tant pis marche arrière et direction grande baie (qui est un petit bourg) et la plage de grande anse. Là pas de chance, les algues ont envahis la plus belle plage de l'île. Nous pique-niquons sous un carbet, déçus. Puis nous allons nous installer à grand baie, qui est comme son nom ne le désigne pas, une petite crique. Là, nous avons la petite bande de sable pour nous seuls et profitons de la baignade.

 

                IMGP8250.JPG

     


 

Plage de Malendure

 

Le dernier jour nous voulons profiter de la plage une dernière fois. Cap sur Malendure : à priori la plus sympa et la plus proche de trois Rivière. Mais aussi le coin des départs pour la réserve Cousteau, donc pas mal de touristes ! Finalement nous continuons la route et découvrons la Petite Malendure, plus confidentielle -parfait ! Nous nous installons pour la journée. Stan fait son timide (et oui ça peut lui arriver) en observant 3 petits garçons jouer ensemble, alors je me dévoue, je fais connaissance avec la doudou dans l'eau et je fais les présentations. Chouette trois copains d'un coup !!

 

     IMGP8297.JPG  

 

Fête de la mi-carême à Basse Terre

 

Un bain de foule, oui, et on en redemande !

Afin de rescuciter Vaval et pouvoir à nouveau le brûler au carnaval de l'année suivante, les habitants se vêtissent de rouge et noir et sortent les percussions les trompettes et les coquillages. C'est parti pour des défilés rythmés et des déhanchements enthousiastes. 

C'était très sympa de fêter la mi-carême à basse terre et de partager un moment convivial et authentique. Avec ça, un bon sorbet coco et c'était le top.

 

IMGP8222.JPG

Partager cet article
Repost0
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 14:00

En chemin

 

Halte à Bouillante, aux bains Thomas. Ils ne sont pas indiqués, il faut demander le chemin aux gens du coin, qui nous renseignent toujours volontiers.

Ces bains désignent une arrivée d'eau bouillante (d'où le nom de la commune?) du volcan jusqu'à la mer. Donc sur cette petite plage de galets, on trouve un petit bassin naturel où chacun s'installe pour se relaxer, se masser avec les pierres chaudes et papotter en famille. Heureusement que quelques vagues parviennent par intermittences à rafraichir le bassin afin que l'on puisse y rester sans avoir l'impression de cuire dans une marmitte. Un moment très sympa avec les autochtones.

IMGP7912.JPG

 

 

 

Gîte à la ferme. Ilot fruits

 

IMGP7930.JPG

4 gîtes écolo dans un domaine de fruitiers, des vâches flegmatiques, des grenouilles qui chantent le soir venu, une piscine et une vue époustoufflante sur la mer et les îles des Saintes. Toujours notre crise de mysanthropie aigüe ! Et effectivement on a l'impression d'être seuls au monde, ici. Et citron vert sur le gâteau, une magnifique cabane dans les arbres qui nous accueillera tous les jours vers 18h pour un rituel que nous ne manquerions pour rien au monde.

 

                                      IMGP8086 IMGP8135.JPG

 

L'accueil des propriétaires est ici plus froid et distant (chaucun a droit à sa dose de mysanthropie après tout) mais il faut dire que les proprios de Bleu des îles étaient particulièrement chaleureux. Rendez-vous sous le carbet le premier matin afin de nous conseiller pour notre séjour, et apéritif sur leur terrasse le dernier soir pour se dire aurevoir. Ce couple de basques installés sous les cocotiers depuis 2 ans à peine ont encore l'enthousiasme des débutants et ne sont pas las des touristes...Et à Ilot fruits, ils ont d'autres vaches à fouetter.

 

Trois rivières est une commune rurale et peu touristique. On vient principalement jusqu'ici pour prendre le bâteau pour les Saintes. Il y a tout de même une belle médiathèque, très bien installée pour 8.000 habitants. C'est très sympa d'y passer un moment et d'échanger avec mes collègues. Merci à la bibliothécaire du secteur adulte pour son accueil !

 

IMGP7931

notre gîte ici sur la gauche

 

 

Plage de grande anse

 

Sable noir, cocotiers et grosses vagues. Mais nous ne sommes pas venus ici pour la plage. Cette deuxième partie du séjour est plutôt vouée aux randos. Cela dit une matinée sur la plage a été appréciable. Les gens du coin faisaient leur footing, les employés de la mairie brûlaient les feuilles séches des cocotiers et nous, nous avons fait une super partie de foot. Contrairement à la grande anse de Deshaie, on a pied pendant un moment sur celle-ci, ce qui rend la baignade moins dangereuse.

 

IMGP7967.JPG

Partager cet article
Repost0
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 12:30

Grand cul de sac marin

 

Gros dilemne : sortie catamaran pour les îlets Caret et Fajou ou sortie zodiac mangrove et îlet blanc ?? Ou pour préciser : Sortie dans un lieu plus réputé avec des bateaux et des bateaux de touristes ou sortie plus nature avec un guide passionné ??

On n'a finalement pas hésité longtemps. Les proprio du gîte nous recommandant Bleu Blanc Vert pour son sérieux. 

Nous avons un peu été les boulets du groupe, la conduite du zodiac s'effectuant en sens inverse des poignées de la moto, le pilote de la famille nous a fait quelques sensations fortes !

Mais c'était très intéressant.


Observer la mangrove au fil de l'eau et du silence. Réaliser que les esclaves en cavale tentaient de s'y réfugier, malgré les enchevêtrement de racines qui rendent la marche extrêmement difficile, malgré les yen yen en nombre qui piquent tout se qui passe, malgré les poursuivants sans pitié...

'Esclavage' : Stan a appris un mot difficile -et important- à expliquer et dont on se serait bien passé.

                    IMGP7826 mangrove.jpg

 

Nous avons terminé la sortie avec du snorkeling bien agréable à la barrière de corail et un punch sur l'îlet blanc.

IMGP7845.JPGIMGP7841.JPGIMGP7876.JPG

link

 

 Sortie d'observation des cétacés  

 

Avec les heures saines, là encore recommandé par les proprio du gîte. Nous n'avions pas très envie de la sortie en bateau à fond de verre dans la réserve Cousteau, qui n'a de réserve que le nom. La sortie cétacés avec là encore un guide qui connaissait son sujet et qui participe à un comité de pilotage pour la sauvegarde des cétacés en question, nous a tenté. Mais malheureusement nous n'avons pas eu de chance sur ce coup là : aucun cétacé en vue !

Décidément, rendez-vous manqués avec les dauphins à Mayotte à Bali et en Guadeloupe. Mais on finira bien par les voir un jour...David, lui, avait eu plus de chance à Madagascar, en partant avec les pêcheurs du coin en pirogue, il avait cotoyé un dauphin de très prés... 

Malgré tout, le professionnalisme du capitaine et du guide ont fait passer la pillule (pas mal 'explications, 1h30 supplémentaires passées en mer, le remboursement de la moitié de la sortie et le petit punch de consolation) Et les garçons se sont éclatés à l'avant du catamaran (oui, il y  a quelque fois 2 enfants dans la famille) 

 

IMGP7784.JPG

link

 

  Saut d'acomat

 

Sortie entre hommes ! J'ai préféré m'avachir au bord de la piscine avec un bon bouquin tout l'après-midi, mais j'assume. Mais il est vrai que le saut d'acomat vallait le détour. Là encore peu de monde, une eau turquoise et une végétation luxuriante. De quoi faire des plongeons paradisiaques (ça c'est vraiment une histoire de mecs)


IMGP7673.JPG 

 

 Route de la traversée. Maison de la forêt. Cascade aux écrevisses.

 

La route de la traversée, comme son nom l'indique, traverse basse terre, sa forêt primaire et son parc nationnal.

Maison de le forêt : exposition sur la faune et la flore et point de départ de plusieurs sentiers. Nous nous sommes plongés dans la forêt et avons savouré cette balade rafraîchissante et verdoyante. Par contre, la cascade aux écrevisses un peu plus loin, est décevante, en bord de route et prise d'assaut par les circuits touristiques ! Sans intérêt, on aurait mieux fait de profiter d'un sentier plus long dans la forêt...

 

maison-de-la-foret.jpg

 

Finalement nous n'avons pas eu envie d'aller au Jardin botanique, ni au Parc des mamelles. Quand on voit la nature ici, pas besoin d'aller se parquer pour l'admirer...On a fait nos sauvages cette année. Moins on voyait de monde, mieux on se portait...

 


Partager cet article
Repost0
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 19:21

 Nous avons visité les plages de Deshaies à Sainte Rose, mais nous sommes restés fidèles à notre plage de Leroux.

 

 

Plage de Leroux, donc :

 

IMGP7726.JPG

 

IMGP7718IMGP7696.JPG

 

 

Grande Anse

Le point de vue sur grande anse est magnifique, le sud de la plage, plus sauvage et moins fréquenté nous a bien plu mais les rouleaux contre-indiquaient la baignade quand nous y étions. Le nord de la plage est un peu plus praticable, mais la plage tombe à pic et stan n'avait pas suffisamment pied pour en profiter, même si c'est un vrai petit poisson et qu'il adore les vagues notre monsieur 'même pas peur'. Quelques petits ploufs dans les rouleaux pour le plaisir quand même...

 

IMGP7582.JPG

 

 

 

Plage de la Perle

Très belle, certes.

 

IMGP7614.JPG

 

Plage de Cluny

Elle, s'étale le long de la route, nous ne lui avons pas trouvé de charme particulier, malgré le sable blanc et les cocotiers...Mais je veux bien admettre que nous devenons difficiles.

 

Anse Tillet

Magnifique plage à laquelle on accède à pied par un petit chemin, ce qui suffit à décourager pas mal de monde mais qui fait tout son charme. Nous on a adoré !

 

IMGP7639.JPG

 

Petite anse

Juste après Deshaies en direction de Basse terre

Un peu compliqué pour s'y garer et en sortir. Une petite plage, quoi.

Partager cet article
Repost0
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 18:19

La descente de l'avion avec la vague de chaud qui déferle, est toujours un pur bonheur

On relègue vite les pulls au fond des sacs et c'est partit pour la tong attitude !

 

On arrive en début d'aprem, ce qui nous laisse le temps de gagner notre gîte tranquillement et de faire le premier plouf des vacances dans la piscine.

 

En chemin, nous admirons le point de vue sur la belle plage de grande anse à Deshaie ; ça met dans l'ambiance...

 

Le gîte est grand, dressé dans un beau jardin - tropical biensûr, et la vue est à la hauteur des photos du site de Bleu des îles. Il faut dire que j'avais insisté pour avoir LA vue. Comme quoi être un peu casse pied peu avoir du bon...

Le hamac qui va bien, l'immense chambre de Stan sous les toits, l'accueil très chaleureux des propriétaires, et le premier punch de bienvenue ; ça met dans l'ambiance...

 

IMGP7608

 

La plage de Leroux est à quelques pas, mais le chemin est plus facile à l'aller qu'au retour : ça grimpe, mais ça muscle les mollets. Cela dit cette plage est vraiment celle qu'il nous fallait : belle, sans trop de vagues et peu fréquentée. On a savouré chaque jour le calme sur nos paréos. Il faut dire que cette année on a tout fait pour fuir les touristes. Certes nous sous sommes bel et bien des touristes nous aussi, mais arriver là pour avoir l'impression d'être sur la côte d'azur, non merci.

Seulement 5 gîtes à Bleu des îles, la plupart du temps la piscine pour nous tout seul, une plage presque déserte le matin, des tortues et des poissons à voir pour les plus matinaux...Tout était pour le mieux.

Il y avait même une petite voisine sympa pour jouer avec Stan, le paradis.

 

IMGP7658.JPGIMGP7895.JPG

Notre maison de vacances

Partager cet article
Repost0
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 18:31

On se replonge dans les photos de notre précédent séjour en Guadeloupe en 2009

 

Stan fait son petit compte à rebours : il décompte le nombre de dodos qui nous séparent du départ !

 

Il sait bien ce qui l'attend...Souvenirs :  Guadeloupe

 

Partager cet article
Repost0
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 12:30

à marseille on a notre musique 'aïoli'

apparemment, en guadeloupe ils ont leur musique 'columbo'

 

link

 

comme quoi la musique et la bouffe peuvent être intimement liées !

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de laul
  • : Des voyages à deux...et depuis quelques années un troisième petit sac à dos a rejoint les deux grands : le voyage continue...Juste l'envie de vous faire partager ces images d'ailleurs, et quelques bons plans par-ci par-là, pour vous donner envie d'y aller à votre tour, qui sait ?
  • Contact

Recherche

Liens