Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 22:00

P3051129

 

PANAMA CITY

 

Pour la fin du séjour, cette fois-ci nous logeons dans le quartier moderne et dans un bel hôtel TRYP panama centro  link

(avec un peu de chance on peut avoir une belle réduc sur scnf voyage, 1 chambre pour 3 avec ptit dej buffet à volonté vaut alors vraiment le coup)

 

Par contre, nous déconseillons donc Le Casco antigo, les chambres étant trop vétustes. Cependant le quartier Casco Viejo est vraiment à visiter. Attention certaines rues en dehors des belles rues pavées et réhabilitées sont déconseillées aux touristes, même en plein jour et le soir nous avons vu un américain baroudeur revenir en courant au casco antigo avec une belle frayeur. Ce n'est pas pour rien que le gouvernement du Panama offre une assurance de 30 jours aux visiteurs ! Il y a aussi des policiers à tous les coins de rues mais il ne sont pas forcément tous fiables...Cela dit en visitant le jour sans signe extérieur de richesse, tout va bien. Je le déconseille toutefois aux filles seules, à moins de ne pas vouloir le rester -seules-plus de 2mn...

 

Ne pas rater non plus le Parc Metropolitain, à deux pas du centre ville. Ne pas hésiter à faire la balade de 2h30, afin de voir les animaux qui s'y cachent et pour admirer la vue sur la ville. Nous en avons profité le dernier jour et avec un peu d'attention nous avons vu des animaux en plein après-midi et sans guide (pas mal d'oiseaux aussi et un serpent...)

P3061140.JPG P3061145.JPG

P3061149.JPG P3061182

link 

 

 

ISLA BASTIMENTOS

Nous avons aussi beaucoup aimé le Palmar tent lodge, pour la bonne ambiance, pour la magnifique plage de Red frog beach, pour être au coeur de la nature et pour les balades à faire aux alentours : link

Cela vaut vraiment le coup de loger sur cette île et de prendre le temps de la visiter.

 

 

ISLA CARENERO

Malgré la belle vue et la chambre spacieuse, je pense que la casa acuario est trop bruyante (même hors carnaval) avec le passage des lanchas très près du ponton. Il aurait mieux valu loger à Pukalani hostel, sur Isla Colon, mon 1er choix, approuvé par des français que l'on a rencontré, mais c'était complet quand j'avais voulu réserver : link

Cela dit, c'est vraiment à Isla Bastimentos que va notre préférence.

 

 

SAN BLAS

De ce que l'on a vu, ce n'est pas évident de bien visiter les San Blas en version routard...Les cabanias sur les rares îles qui en proposent semblent très rudimentaires et les plus belles îles sont désertes ou moins accessibles. La meilleure formule semble être la croisière. Plusieurs voiliers en proposent (voir notamment sur voyageforum). La version catamaran parait être la plus confortable. Pour nous c'était le top sur Planetocean :  link

Coups de coeur pour les îles de Isla Verde (déserte) et Turtle Island, Cayo Hollandès

 P2210459-copie-1

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 14:30

Située en face de Bocas, cette petite île est présentée comme plus calme et plus sauvage que sa voisine. Nous avons choisi de loger à la Casa Acuario, une maison traditionnelle sur pilotis, mais nous arrivons là au début du carnaval de Bocas, ce qui va être pratique pour s'y rendre mais qui va compromettre le calme annoncé.

 

P3021000.JPG

     P2280909.JPG

                     le Bibi's : notre restaurant du midi 

 

P3041115.JPG

P2280907.JPG

 

Autre bonne adresse de bar (avec concerts) et restau du soir à Bocas : le Casa Verde 

P3020974.JPG P3020973.JPG

 

Carnaval :  

P3010931.JPG P3010937.JPG        

 

On s'est finalement décidé l'avant dernier jour à faire une sortie à Cayo Zapatilla (la réserve marine de Isla Bastimentos) avec Bocas Marine Tour (très pro) et nous ne l'avons pas regretté. Nous avons vu pas mal de dauphins à dolphin bay, puis nous avons profité de la belle plage, puis d'un spot de snorkeling très chouette, avec des coraux colorés et de beaux poissons. Sur le retour nous avons même vu des paresseux dans les arbres côté mangrove. Une belle journée.

 

P3010972-copie-1.JPG 

    Et la fin qui approche...

 

Partager cet article
Repost0
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 19:00

Lundi 24 février, après 2 jours à panama city et 8 jours de rêve sur le catamaran, nous voilà à la moitié du voyage. Nous partons pour Bocas del Toro. Et pour cela une longue journée de transports nous attend :1h30 de lancha, avec un moteur qui cale en pleine mer agitée, et qui peine à nous mener à destination -séquence frissons-, puis 3h de taxi 4x4 pas tout jeune mais qui arrive sans encombres, puis 1h dans un petit avion qui a décollé bien en retard, 15 mn de marche, puis 15 mn de lancha de nuit, puis 15 mn de marche à la lampe torche en pleine nature pour traverser isla bastimentos de la mangrove à la plage pour rejoindre notre logement au palmar tent lodge. Et ce n'est que le lendemain à la lumière du jour que nous nous appercevrons lors d'une balade que nous sommes passés de nuit au milieu des caïmans !!

 

  P2280904   

 

Isla Bastimentos

 

Au Palmar Tent Lodge

 

Nous avons choisi cette île car elle paraissait plus sauvage et ce logement pour profiter de la belle plage de red frog beach. Et c'était un bon choix, malgré les belles vagues qui empêchent de nager au loin.

 

P2260754 P2260753.JPG

 

L'ambiance au Palmar tent lodge est très sympa. Tenu en partie par des volontaires de tous les horizons, souvent des routards qui se posent là quelques semaines, c'est aussi le lieu de chouettes rencontres.

 

P2270881.JPG P2270880 

 

C'est aussi l'occasion de découvrir les environs.

 

1ère sortie avec Tom et Amy jusqu'à la belle plage de Polo Beach, à travers la nature à la recherche des fameuses red frog, mais aussi des paresseux.

 

P2260779.JPG

 

P2260782 P2270866.JPG

 

P2270872.JPG P2260769-copie-1.JPG 

 

Polo beach : très belle et très agréable pour la baignade

P2260825

 

2e sortie, jusqu'à Wizard beach :  

P2270888.JPG

Partager cet article
Repost0
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 22:30

JOUR 5

 

5e étape : Rio Azucar

 

Après une belle journée à Isla Verde, nous navigons vers un village pour s'approvisionner en eau. A l'entrée, on nous demande de payer pour visiter le village. Nous refusons, par principe. Nous restons donc sur le catamaran, et le remplissage prenant plus de temps que prévu, nous passons la nuit à quai. Finalement, nous ne sommes pas allés dans le village, mais le village est venu à nous. Nous avons été l'attraction de la soirée. Les enfants sont descendus jouer avec les petits kunas, puis ont fait le spectacle en prenant la douche sur le trampoline puis en se lavant les dents ! Stan s'est bien prêté au jeu...De notre côté, nous avons assisté à des scènes de vie : les jeux des enfants, l'installation des habitants dans leurs hamacs dans une pièce commune pour la nuit, des regards, des sourires échangés...C'était finalement très sympa.

 

P2210370.JPG

 

P2210392.JPG

 

JOUR 6

 

6e étape : Cayo Hollandes ouest, turtle island

 

C'est ici que les dégradés de bleu nous ont le plus époustoufflé. Un spectacle de tous les instants. Et au réveil c'était peut-être le plus magique. C'est aussi ici que le snnorkeling a été le plus impressionnant, puisque nous avons approché un requin nourrice d'environ 1,50 m et une raie pastenague majestueuse...Nous avons même grimpé au mat du catamaran afin de profiter pleinement de ce paysage somptueux... 

 

P2210523.JPG

 

1780897 10152069970837961 2000619495 n

 

 

 

JOUR 7

 

7ème étape : Cayo Hollandes est, Waisaladup

 

Là encore une magnifique plage nous attendait. Et sous l'eau aussi le spectacle était à la hauteur : de nombreux coraux, comme on n'en avait vu depuis longtemps. Surprise aussi lorsque le capitaine a sorti un bébé requin à la ligne : Stan a donc pu le caresser avant de le rejeter à l'eau.

 

P2230568.JPG

 

 

JOUR 8

 

8ème étape : Nalulega 

 

Pendant la navigation, des dauphins nous ont accompagné un petit bout de chemin. Magique !

 

P2230621.JPG

 

Nalulega : les molas traditionnels réalisés par les femmes kunas et portés en en chemisier.

 

P2230640.JPG

  P2230631.JPG

 

9ème étape : Chichime

 

Retour à la civilisation, sur cette île plus touristique mais très sympa quand même. Cependant cette étape a le goût de la fin. Fin du périple en catamaran, mais nous ne sommes qu'à la moitié du voyage...

 

JOUR 9

 

P2190246 

Il faut donc dire aurevoir à Olivier, Stéphanie, Noé et Camille qui nous si bien accueilli sur leur bateau et ont su nous faire partager leur vie en mer dans les San Blas et leur coup de coeur pour les kunas, qu'ils apprennent à connaître depuis plus de 7 mois et dont certains sont devenus des amis, et dont certains que nous avons eu le plaisir de rencontrer.

 

Telle Liza, un petit garçon qui a perdu très tôt son père et qui pleurait alors qu'il devait aller à la pêche pour subvenir aux besoins de sa famille. La nuit en cachette, il cousait des molas, comme le faisait sa mère. Si bien qu'un jour il est parvenu à coudre un beau mola, ainsi sa mère a compris et accepté que son fils souhaitait être une fille. Depuis, Liza est une sympathique femme, qui a adopté une fille et qui continue de subvenir aux besoins des siens en vendant ses molas. Liza est épanouie et respectée par tous. Avant, la tradition voulait que les filles héritent, et si une famille n'avait que des garçons, les parents en choisissaient un qui devenait fille, afin de pouvoir lui transmettre leur héritage. De cette pratique radicale, aujourd'hui perdue, reste finalement une grande tolérance...

 

P3091200

 

 

Partager cet article
Repost0
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 17:55

Après 2 nuits à Panama City, nous prenons un taxi 4x4 à 5h du mat après avoir attendu 1h dans la nuit dans une ruelle un peu crado et isolée (il y a parfois de grands moments de solitudes...) et sans comprendre si le 4x4 avait bien été réservé pour nous la veille. Finalement, c'est parti pour 3h de routes et chemins direction Carti, point d'embarquement pour les San Blas et surtout point de rendez-vous avec Olivier,Stéphanie, Noé et Camille, pour les rejoindre sur leur catamaran. Arrivés à mauvais port, nous comprenons qu'il y a en fait 3 lieux différents de terminus des taxis 4x4 et que nous ne sommes certainement pas au bon (autre grand moment de solitude...). On nous débarque finalement au port principal en face de Carti, où Olivier finit par venir nous chercher en lancha (barque à moteur taxi) et nous mener jusqu'au Planetocéan. Ouf ! Nous allons désormais pouvoir nous laisser porter, déconnecter : les vraies vacances vont commencer !!

 

JOUR 1

 

1ère étape : Carti

 

P2160104P2160099.JPGSur le mur de l'école : 'un indien sans terre est un indien mort !' Les kunas, à l'origine peuple des montagnes, ont été chassés vers la mer jusqu'à l'archipel des San Blas, ils ont ensuite défendu leur territoire et leurs traditions ; la Comarca du Kuna Yala, est aujourd'hui autonome (depuis la révolution de 1925). Cet archipel sauvage est donc encore préservé du tourisme, et derrière les décors de carte postale, ne se cachent pas d'îles hôtels aseptisées, mais bien les cabanias des familles kunas. Nombreuses aussi sont les îles désertes...

 

2e étape : Cayo Lemon

 

P2160112.JPGUn premier plouf bien apprécié !

 

JOUR 2

 

Se baigner du bateau ou de la plage ? : le dur dilemne des vacances

 

3e étape : Salardup 

 

P2170190.JPG

 

Stan est parti avec Noé en kayak jusqu'à l'île, où ils ont pêché leurs petits poissons avec le filet prêté par un kuna. Un parfum de liberté que notre petit aventurier a adoré !!

 

P2180192.JPG

 

JOUR 3

 

Salardup toujours.

Le soir : poisson et langoustes au barbecue avec riz coco, puis feu sur la plage et brochettes de chamallows. La classe !

 

P2190207.JPG

 

JOUR 4

 

4e étape : Isla Verde

 

P2190270.JPG

 

Une magnifique île déserte. Un mouillage bien agréable, entre l'île sauvage et les pélicans, parmis les raies et les poissons. Un banc de sable blanc pour s'allonger dans l'eau, des étoiles de mer à profusion...Bref, un gros coup de coeur pour Isla Verde !

 

 A suivre...

Partager cet article
Repost0
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 13:03

 

Descente de l'avion à 16h30, arrivée à l'hôtel à 19h30 !!

C'est donc dans les embouteillages que nous avons d'abord découvert la ville.

Après les buildings et la grande avenue du bord de mer, nous sommes enfin arrivés dans les ruelles de casco viejo. Et l'hôtel casco antiguo ne nous avait pas gardé la chambre prévue. Mais heureusement il restait une chambre dispo, pas très clean, mais avec 3 lits, ce qui était encore l'essentiel. Stan n'a pas aimé cet hôtel viellot, bruillant, avec les douches et les wc partagés : moins 3 étoiles !!

Mais cela nous a permis de bien visiter le vieux quartier, qui est en pleine réhabilitation, et qui va bientôt devenir très touristique, avec ses belles rues pavées et ses boutiques tendances, mais qui va certainement aussi perdre un peu de son âme. Cela dit, à quelques pas de l'hôtel, certaines rues sont encore déconseillées aux touristes...

 

P2150008.JPG                         vue de l'hôtel casco antigo

 

P2150058.JPG                          cathedrale Metropolitana

 

P2150046.JPG                           plazza Simon Bolivar

 

P2150032.JPG

 

P2150037.JPG

 2 villes en 1e : d'un côté le vieux quartier, de l'autre le quartier moderne

 

P2150069                       au fil des ruelles

 

P2150090

le port (attention là aussi certaines zones sont interdites aux touristes et les gardiens, laissent entrer mais pas sortir : surtout ne pas donner les passeports comme ils le demandent ,car ça doit couter cher pour les récupérer ! David et Stan sont restés bloqués un petit moment là dedans, mais s'en s'ont bien sortis, comme quoi ne pas savoir parler espagnol peut aussi être utile !)

Partager cet article
Repost0
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 13:00

B-VAP-Investissement-Commerces-a-vendre-Chapeau-Panama.jpg

 

Et non, le fameux chapeau panama ne vient pas du Panama mais de l'Equateur !

 

Les découvertes archéologiques de la culture Valdivia confirment la présence de chapeaux de paja toquilla en 4 000 av. J.-C. ; les Espagnols le découvrent au XVIe siècle suite à la colonisation de l’Équateur. Devant une telle finesse de tissage, ils croient qu'ils sont fabriqués avec la peau des ailes de chauves-souris.

 

Pour la première fois, en 1855, à l’occasion de l’Exposition universelle de Paris, le chapeau de paille est présenté en France avec une collection qui impressionne les Européens par la finesse de son tissu.

 

Pendant la construction du canal de Panamá, des ouvriers du monde entier acquièrent les chapeaux de paille équatoriens pour se protéger du soleil. Panama sert de vitrine commerciale à l’Amérique du Sud. Le chapeau de paille est baptisé panama malgré son origine équatorienne.

En 1906, Théodore Roosevelt porte ce chapeau lors de sa visite aux chantiers du Canal et contribue à populariser le « Panama Hat » (chapeau Panama), auparavant traditionnellement appelé « Sombrero de Paja Toquilla » (chapeau de paille).

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 23:00

J - 15 jours       

 

shutterstock 83050777 Experience      

Après l'archipel des San Blas, cap sur l'archipel de Bocas del Toro, constitué de 6 îles. Nous logerons sur Islas Bastimentos, puis sur Isla Carenero.

 

 

Isla Carenero

 

islacarenero-panama-1024x277 

C'est une petite île proche de Bocas, qui permettra de loger plus au calme tout en pouvant visiter Bocas où nous y rendre quand bon nous semble.    

 

Nous logerons donc sur pilotis ici :

acuariohomepic deckviewpost 1

     

Isla Bastimentos

 

Apparemment, Koh Lanta y avait posé le camp pour le tournage d'une saison...

 

A2-81-64-A0-7C-21-D3-BF-AA-40-B3-9D-0A-B9-03-A3-DD-DE-20-81.jpg

 

Parc national : visite de Isla Zapatilla

helicopter015.jpg

 

 

 Plage de Red frog beach    

 

lagoon

 thCASQ50K1

 

Nous logerons donc au Palmar tent lodge ici :

8134406_orig.jpg 6987852 orig

 

 

Autres plages

 

Turtle beach (après red frog beach)

 

Assistant beach ou playa primera

 

North beach : s'étend sur un récif de corail , idéale pour le snorkeling 

North-Beach-300x200.jpg

 

Playa larga, à laquelle on accède par un sentier balisé à traver la jungle

 

Wizard Beach et d'autres encore...

Wizard-beach-bocas-del-toro.jpg

 

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 17:44

J - 3 semaines !

8 jours à bord d'un catamaran sont donc prévus.

C'est un Catana 44′ de 13,40m long et 7m large, avec 4 belles cabines.

ftest-079-1024x777.jpg

 

panama-3612.jpg

 

P10701641Nous y retrouverons Olivier Stéphanie et leurs deux garçons, avec lesquels Stan pourra à nouveau jouer au pirate.Et nous, nous espérons bien jouer aux plongeurs sous-marins et aux Robinsons.

 

 

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 18:30

san blas

 

J - 1 mois.Tout est réservé, les hébergements, mais aussi le parking aéroport (cette fois pas d'inquiétude on ne fera lever personne à 4h du mat pour nous y conduire !) et les vols internes. Maintenant l'impatience se fait sentir...

 

ilo-passoa-46-copyright-famille-cam-indiens-kuna-sur-le-kai.jpg

 

A Panama, dans l'archipel des San Blas, nous naviguerons d'île en île et irons à la rencontre des indiens kunas.

 

Les San Blas

 

C'est  : 365 îlots dont 60 seulement sont habités. Nous allons donc pouvoir jouer aux Robinsons. 

Yann Arthus-Bertrand y a promené son appareil photo (link), et Antoine y a pris ses habitudes. C'est dire !!

thCA36VECO.jpg

 

C'est  : avec la bande côtière, la comarca Kuna Yala, un territoire disposant d'une forte autonomie depuis la guerre d'indépendance menée par sa population contre le Panama dans les années 1920. Les indiens Kunas ont des députés à l’assemblée nationale panaméenne et en 1999 un Kuna en a été élu président.

 

C'est  : 50 000 habitants environ, qui vivent essentiellement de chasse et de pêche et de la culture des noix de coco. La société Kuna est matriarcale et monogame. Les femmes continuent à y perpétuer les traditions, notamment avec leurs blouses colorées ornées de dessins à thèmes, riches en couleurs, les fameux molas. Les kunas vivent en tribus, chacune sur son île , et sont régis par l’autorité traditionnelle d’un chef spirituel qui érige les règles : le sahila.

 

islas-de-sanblas.jpg

     

5-danz1.jpg

 

527Portrait_Kuna.jpg

 

panama_emberas_wounaans_embera_puru_11_aout_082_m_puech.jpg

 

2-SAN-BLAS-RETOUR-CAYUCO.jpg

 

A voir : le site très complet : link

      sanblas           

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de laul
  • : Des voyages à deux...et depuis quelques années un troisième petit sac à dos a rejoint les deux grands : le voyage continue...Juste l'envie de vous faire partager ces images d'ailleurs, et quelques bons plans par-ci par-là, pour vous donner envie d'y aller à votre tour, qui sait ?
  • Contact

Recherche

Liens